Ce début d’année 2018 est marqué par une recrudescence de la violence au Mali et précisément au Nord et au Centre. De part et d’autres ce sont des violences catégorisées selon leurs natures :

1-Enlèvement : Des enlèvements de véhicules d’ONG et de l’armée Malienne ont été enregistrés au Nord et au centre, aussi de simples passagers ont été dépouillés de leurs biens(argent ,chameaux et marchandises ), des enfants, femmes et hommes ont été enlevés au centre du mali dans la région de Segou /Mopti.

Au total trois (3) enlèvements enregistrés.

2-Attaques : Au Nord et au centre du Mali, il y a eu au moins 14 attaques terroristes enregistré contre les positions des forces armées Maliennes et celles internationales.

3-Embuscades : Du 1er au 31 janvier, il y’a eu au moins deux (2) Embuscades majeures dont une contre une mission de la garde Nationale de Djenné de retour d’une patrouille le 09 janvier vers 17h 50 . L’autre contre les FA-MAS entre Hombori et Boni dans la région de Mopti le 10 janvier 2018 vers 06h.

4-Assassinats: Au total il a eu au moins deux (2) assassinat crapuleux et odieux, l’un est celui de 3 combattants du Gatia à Menaka et l’autre le lieutenant de la douane Abdoul Kader Toure dit Boxeur dans la ville de Tombouctou.

5- Opérations : Au moins 2 opérations majeures ont marqué ce mois de janvier 2018. L’une, l’arrestation de 14 hommes armés non identifiés par un détachement des FA-Mas à Indelimane /Menaka.

L’autre, un raid mené par la Force Française Barkhane contre le domicile de présumés Terroristes (Mohamed ag Siguidi et Hamad Cheick Ag Mounta arrêtés ).

6- Mines et engins explosifs : Au moins 3 mines ont explosé ( explosion d’un IED a Kidal contre un pick de la Cma ,à Boni la mission de l’ONU a déjoué une attaque improvisée d’engin explosif, le véhicule des forains en provenance du Burkina a sauté sur une mine entre Mondoro et Boni).

7- Provocations : Au moins une unième provocation orchestrée le 14 Janvier 2018, pour selon eux, célébrés l’annonce de l’indépendance de l’Azawad par le MNLA.

8- Désertions : 36 Gendarmes Maliens déployés dans le Centre du Pays ont abandonné leur poste avec armes et bagages avant d’être rapidement mis aux arrêts par la hiérarchie .

BILANS:

1- Morts côté FA-MAS : 23 Morts,  Blessés : 7

2-Morts côté populations Civiles : 26 Morts, Blessé : 1

3- Morts côte Forces internationales : 1 Morts, Blessés: 5

4- Morts côté Assaillants : 22 Morts, Blessés : 14 .

Bilan Total Morts : 72

Bilan Total Blessés : 27

Ces drames ont essentiellement marqué le mois de janvier 2018 qui a enregistré d’énormes pertes en vies Humaines et matérielles.

Source : #ActivisteTV  » La force des arguments »