Copie-de-KI000049_xlargeLes Dogons sont un peuple africain assez connu, qui a résisté a l’islam tant bien que mal par tous les moyens, et a tout fait pour conserver ses rites, ses traditions et ses connaissances ancestrales. Ils vivent notamment dans les falaises de Bandiagara (Mali Actuel).

De nombreuses études ont prouvé que les Dogons possèdent depuis des temps immémoriaux, des connaissances monumentales en astronomie (planètes, étoiles, comètes, etc..) connaissances en astronomie que les occidentaux ne sont arrivés à découvrir que très récemment, malgré toute leur technologie (télescopes, etc..). Certains pensent qu’ils possèdent même un peu plus de connaissances en astronomie que leurs ancêtres de la vallée du Nil en avaient eu autrefois. C’est de cette connaissance poussée en astronomie que nous parle ici le docteur Booker T Coleman alias Kaba Kamene dans cette vidéo en anglais, vidéo dont nous avons traduit un extrait du contenu sous la forme du texte ci-dessous. Bonne Lecture.

10544361_828138170543718_5821193288148306253_n

En image : Le Hogon, le grand prêtre, le grand maitre et le grand initié chez les Dogon


10464266_828138650543670_4546666411745744853_n« Qu’est ce que les Dogons savaient ? Les Dogons étaient au courant du mouvement de cette étoile invisible. Ils savaient ça. Ils avaient compris comment Sirius B se déplace autour de Sirius A (rotation qui dure 60 ans). C’est une information qui nous est parvenue grâce à Hunter Adams et d’autres universitaires. Nous pouvons aussi citer Oba T’Shaka- dans son livre Return To The Afrikan Mother Principle. Il a un chapitre sur les Dogons. Je pense qu’il s’agit du chapitre 4. Marcel Griaule et Dieterlen se sont fait introduire dans une pièce par les Dogons. Et chaque 60 ans les Dogons célèbrent une cérémonie qu’on appelle la cérémonie du Sigui, cérémonie pendant laquelle ils célèbrent Sigui Tolo, ou Sirius A. Et à chaque célébration ils fabriquaient ce qu’on appelle le masque Kanaga.

Il était utilisé pendant les célébrations. C’était un masque que le Hogon, le pharaon de cette nation, utilise pour célébrer la rotation de Sirius B. Ainsi donc les Dogons ont introduit Marcel Griaule dans la pièce et ils lui ont montré le Masque Kanaga. Mais il à rapporté que dans cette pièce chaque masque Kanaga était placé sur une chaise. Il posa ses yeux sur le dernier masque Kanaga qui venait d’être fabriqué. Ensuite il balaya la pièce du regard et il s’aperçut qu’elle contenait 12 chaises avec 12 masques Kanaga. Ce qui veut dire que si vous multipliez 12 par 60 ça vous donnera une le nombre d’année pendant lesquels ils (les Dogons) furent au courant et pendant lesquelles ils ont célébré cette rotation. 12 X 60 combien d’années est-ce que ça fait ? 720.

« Qu’est ce que les Dogons savaient ? Les Dogons étaient au courant du mouvement de cette étoile invisible. Ils savaient ça. Ils avaient compris comment Sirius B se déplace autour de Sirius A (rotation qui dure 60 ans).

Imaginez-vous donc qu’aux alentours de l’année 1200 ils avaient déjà compris la rotation de Sirius B. N’est-ce pas ? Puisqu’ils avaient déjà les masques Kanaga qui étaient taillés pour célébrer la rotation de Sirius B autours de Sirius A. Alors que cette connaissance fut parvenue à l’occident en 1920, les Dogons eux le savaient déjà en 1210. C’était la période de l’empire Malinké. Et ça ne s’arrête pas là. Parce que les Dogon ont raconté à Griaule qu’il y avait 2 autres pièces, contenant chacune 12 autres chaises avec 12 autres masques. Est-ce que vous commencez à comprendre jusqu’à quel point tout ça est profond ? 

Maintenant, parlons-en.

Comment auraient-ils pu le savoir ? Comment les Dogons ont-ils pu le savoir ?D’un point de vue scientifique nous pouvons faire beaucoup de spéculations comme par exemple : la visite d’extraterrestres. Pour ça nous pouvons nous servir des différentes métaphores et des différentes mythologies qu’ils nous ont racontées. Mais interrogeons la science. Et je vais utiliser mon cas personnel comme exemple. Il y a peut être d’autres personnes dans cette pièce qui sont dans le même cas. Je viens d’une longue lignée d’hommes, dans ma famille paternelle, qu’on appelle les yeux-de-nuit (Night Eyes).

Copie-de-n7eubntx5n
mali_diapo4 Nous voyons mieux la nuit. Nous vivons mieux la nuit. Mon rythme de vie, ma biologie fonctionne mieux la nuit. Comparé à la nuit. mon corps ne fonctionne pas aussi bien le jour. Je suis un œil de nuit. Ça c’est mon rythme biologique. Je suis éveillé la nuit. Je préfère dormir le jour et faire mes activités la nuit. Imaginez-vous une nation qui pendant 1000 ans a fait subir un entraînement à ses Yeux-de-nuits. Ce groupe d’yeux-de nuit ne fonctionnent que la nuit. Ils n’ont jamais vu de lumière. Si la lumière était éteinte et que soudainement on l’allumait. Avec toute la lumière soudaine tout le monde aurait fermé les yeux. Parce que l’iris de votre œil s’agrandit dans le noir.

Quand il y a de lumière la taille de votre iris doit être le quart de votre œil; pour permettre à la lumière d’y pénétrer. C’est la raison pour laquelle votre œil doit se fermer et donner ainsi le temps à l’iris de se rétrécir. Lorsque ce dernier sera au ¼ alors l’œil pourra se rouvrir. Ceci est pour permettre à votre œil de supporter la lumière. Imaginez-vous un groupe de personnes qui ne fonctionne uniquement que la nuit. Ils ont l’œil qui est toujours ouvert. Cet œil deviendra alors le télescope le plus puissant de la planète. Lorsque j’ai étudié notre histoire et que j’ai travaillé avec des collègues africains, nous nous sommes tous demandés comment est-ce qu’ils ont fait pour découvrir ça.

Nous avons donc étudié l’œil et sa biologie et ce que nous avons découvert c’est qu’un œil qui peut rester ouvert longtemps est un œil qui peut voir dans le noir. Avec un œil pareil vous pouvez très bien voir dans le noir. Vous pouvez voir quelque chose situé à une très longue distance dans le noir, si votre œil est grandement ouvert. Mais nous vivons aujourd’hui dans un monde où il y a tellement d’éclairage la nuit et de feux de signalisations qu’il nous a été impossible de nous entraîner sur une longue période pour avoir nos yeux ouverts aussi grandement.
Mais imaginez-vous les iris des Dogons qui vivaient dans un environnement où il n’y a pas de lumière; sauf pendant le jour. Et ce groupe de personnes, qui se lèvent la nuit et qui dorment le jour. Pendant des générations ils s’entraînent pour avoir les yeux ouverts grandement dans le noir. Ces yeux deviennent deviendront donc les télescopes qui pourront voir Sirius. Ces yeux n’auront aucun problème à voir Sirius après des générations d’entrainement. C’est comme ça qu’ils ont su que Saturne a un anneau. C’est comme ça qu’ils ont su que Jupiter a plusieurs lunes. C’est comme ça qu’ils ont su que notre planète tourne autour du Soleil. »