imageNe pouvez-vous pas le ressentir ? La passion ? L’intensité ? Le feu ? l’énergie ?

Ceci est l’un des multiples visages de la méritocratie, le système politique du peuple, par le peuple, pour le peuple. La méritocratie est renforcée par les cinq principes : pas de népotisme, pas de copinage, pas de discrimination, l’égalité des chances pour chaque enfant, récompenser le mérite. Toute personne qui a un problème avec l’un ou tous ces principes est un acteur direct aux problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Nous devons résister à tous ceux qui nous réduisent en esclavage. Les politiciens jettent les miettes de pain aux nécessiteux sous forme de bien être, ils donnent juste assez à la classe dominante  afin de l’empêcher  de se réveiller, à entreprendre des actions, et demander le changement. Bien, nous ne voulons pas leurs déchets ! Nous voulons ce qui nous appartient : l’égalité des chances. La classe dominante est nourrie de miettes. C’est humiliant de vivre comme des animaux, se griffant et se festoyant l’un sur l’autre pour avoir un repas. Au lieu d’être à l’école à contribuer au développement de la nation, un grand nombre finissent par croupir dans les prisons. Aucun être humain ne devrait être autorisé à devenir le sort des autres. Nous devrions le plutôt possible aider les gens à se réaliser. Une éducation de haute qualité disponible pour tous les enfants rendrait leurs opportunités larges et viables.

Nous avons été amenés à croire à tort que nos dirigeants ont le contrôle de notre nation, qu’ils font ce qu’il faut, qu’ils dirigent cette nation correctement. En réalité ils n’ont rien sous contrôle, ils sont les pions de l’oligarchie. Ils exécutent le plan machiavélique de l’oligarchie, ils servent l’intérêt de l’oligarchie et ne se soucie guère du peuple. Ils font à peine quelque chose de bien, ils ont détruit cette nation.  Ils habitent dans des maisons avec des toilettes aménagés tandis que les autres meurent de malnutrition. Ils amassent d’immense fortune dans des moyens mal acquis tels que la corruption, les cartels, ou les relations porte dérobée. Ils demandent moins de régulation et peu de contrôle dans leur travail afin qu’ils puissent effectuer leurs arnaques en secret, loin du regard et évitant les avocats du diable.

Si chaque millionnaire ou milliardaire venait à mourir, pleurions-nous vraiment pour eux ?? D’autre part, si chaque médecin ou enseignant mourait, nous serions tous foutus. La nation tomberait en morceaux. Les gens glorifient les élites, les célébrités et les leaders religieux, mais bien sûr peu est fait pour louer nos combattants de la liberté, nos artistes, nos ingénieurs, nos psychologues, nos enseignants, nos médecins etc.

images (7)

Les leviers de contrôle utilisés par l’oligarchie ont atteint la religion, le divertissement, la politique et l’ensemble du spectre psychologique de notre nation. Ils ont dépouillé nos esprits, nos pensées, notre vrai essence. Pourquoi ? Afin qu’ils puissent avoir plein de fric, encore et encore tel un vampire qui ne se lasse pas de boire du sang. L’oligarchie affaiblit la colonne vertébrale de notre nation en se servant de l’élite corrompue, volontairement anti-patriotique et manifestement sans vertu. L’élite arrive à dépenser, à parier et rapporte chaque année à la maison des millions et des milliards, la plupart de cet argent est d’ailleurs issu de la corruption. Nous tournons dos à la future génération en ne garantissant pas l’égalité des chances pour chaque enfant. Nous avons mal identifié l’ennemi . Nous nous sommes attaqués nous-mêmes. Nous avons laissé les assaillants, les loups, les parasites, les psychopathes prendre ce qui nous appartient.

 Nous mourrons, espérant laisser une petite bouchée de pain à nos enfants dans l’espoir qu’ils puissent réussir dans la course de rat que nous venons de perdre. Des millions de personnes font cela, mais seulement quelques-uns réussissent dans la course de rat : l’élite manipulatrice est vainqueur de la course de rat. Ils sont déjà en avant de la course. Ils envoient leurs enfants dans les écoles privées. Ils mélangent leurs enfants avec d’autres enfants de privilège. Leurs enfants ont accès à toutes les ressources de leurs parents. Ils sont les plus proches de l’argent et sont tous sûrs de gagner la course de rat. C’est Bon pour eux ; mais mauvais pour nombreux d’entre nous. Ils sont 1%, nous sommes 99%.